Emilie Laraison | Non classé
Studio de création culinaire pour l’édition, la presse et les entreprises agroalimentaires.
1
archive,category,category-non-classe,category-1,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-,select-theme-ver-3.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive

Radio Trentemoult

Suite à l’annonce de la fermeture des écoles vendredi dernier et toutes les autres mesures apparues très rapidement les jours suivants, une web radio collaborative a été créée dans mon village par Jean-François Joguet pour permettre aux habitants de rester en lien, de se donner des nouvelles. Il m’a demandé d’y participer pour proposer chaque jour une recette. En cette période de confinement, comment se faire du bien en cuisinant, comment se préparer de bons petits plats savoureux, équilibrés et bon marché, c’est ce que je vais essayer de partager  dans mes chroniques, que je publierais également dans ce blog en version écrite et audio.

0

La Cuisine qui vous fait du bien

Dans La cuisine qui vous fait du bien, je vous dévoile des idées de recettes et des manières de les cuisiner qui apportent de la joie, du bien-être et du réconfort. Nous verrons comment le fait de préparer un repas, la façon de le déguster et ceux que la nature nous offre dans les aliments peuvent nous aider à aller bien.

 

READ MORE

0

Vite mon marché

Cette entreprise nantaise propose un service de livraison ultra rapide de produits frais et plats préparés locaux. Ils mettent un point d’honneur à  proposer des produits fraîchement cueillis, en livraison direct de chez les producteurs. 

READ MORE

0

Mes gestes pour la planète

Quels produits pour nos recettes ?

Nous achetons au maximum de produits bio et privilégions les petites enseignes, ou même mieux, quand cela est possible, les marchés.

Nous essayons de nous transformer en locavore en achetant au maximum des produits français et locaux.

La saisonnalité des produits est super importante pour nous mais parfois il n’est pas possible de la respecter. Comme dans la mode, on peut être amener à devoir shooter un produit d’été en hiver ou l’inverse. Dans ce cas, on doit trouver des compromis et essayer de faire au mieux en achetant le méchant produit hors saison en toute petite quantité.

READ MORE

0